iNTERACT @ Imagine Cup 2006
Software Design Invitational

07 août 2006

Comment vont se passer ces journées de lundi et mardi ?

La compétition commence ce lundi (on est un peu ici pour cela, non ?).

41 pays participent à la compétition Software Design. Nous nous retrouvons dans le groupe : Tunisia, Germany, Japan, Belgium, Brazil, Algeria, Hong Honk, Portugal, Malaysia et Austria.

A 10h40 (heure locale, en avance de 3 heures et demie sur la Belgique), première présentation non cotée de 7 minutes, histoire de faire connaissance avec les juges et de présenter son projet.

A 16h05, présentation de 20 minutes suivie de 10 minutes de questions et réponses. Comme deux salles de présentation sont prévues pour chaque poule, cela nous donne du temps pour lancer l’application, ce qui a toujours été un moment de stress. Bonne nouvelle.

Demain, pendant toute la matinée, démos sur les stands (un par pays), les membres du jury passant sur les stands.

Mardi à midi seront annoncés les 12 pays (3 par poule) qui présenteront la finale à 12. De ces douze, six seront sélectionnés pour la grande finale à six (à Delhi).

Quel que soit le résultat, il faut féliciter Frédéric, Jonathan, Laurent et Michael pour leur implication dans le projet. Cette semaine sera de toute manière inoubliable, ne serait-ce que ses chocs.

Choc thermique d’abord. En approchant de Delhi, à minuit et alors que l’avion était encore à plus de 5000 mètres d’altitude, la température extérieure était déjà positive. Ne me dites plus jamais que 35 degrés, c’est chaud… Ici, ça doit commencer à être un peu frisquet pour les autochtones.

Choc social. On s’attendait à de la pauvreté mais pas à ce point. Le logement social, voire le logement tout court, on ne connaît pas ici. Sauf pour les hôpitaux, qui de l’extérieur au moins, n’ont pas trop à rougir des nôtres. L’enseignement technique aussi semble mieux loti. Enormément de gens vivent dans la rue, qui est partout un dépotoir.

Que les parents se rassurent, l’hôtel est un véritable palace. Même les aînés qui (aux frais de Microsoft) ont eu la chance de connaître des hôtels de luxe sont bluffés.

On n’a encore eu aucun accident dans nos cars de luxe. Incompréhensible mais heureux. Le code de la route se résume ici à la loi du plus fort. Seulement faire gaffe aux vaches, pour le reste… La réalité va ici au-delà des jeux vidéo.

Choc culturel. Première visite hier après-midi du fort d’Agra, à l’architecture très marquée par le monde arabe. Une quinzaine de participants seulement, dont quatre Belges.

A bientôt pour les premières impressions d’après présentations.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Lien vers ce post:

Créer un lien

<< Page principale


visiteurs sont passés par ici !